preloder
Les bienfaits du curcuma

Les bienfaits du curcuma



Cette excellente épice relève et colore nos plats. Outre cela, ses vertus pour la santé sont nombreuses, c’est pourquoi les chercheurs l’étudient de très près. En cuisine indienne cette épice est très utilisée, il a d’ailleurs été démontré que les indiens sont moins atteints par certaines maladies que les occidentaux, cela étant probablement du entre autres à la fréquente consommation de cette épice.

Ses bienfaits

• Antioxydant. Le curcuma agit au niveau cardiaque et vasculaire pour lutter contre le vieillissement de ses tissus.

• Stimulant digestif. Il soutient le foie et aide l’estomac

• Anti-cancer. Il inhibe le développement des tumeurs

• Anti-inflammatoire. Il combat la péricardite (inflammation de la membrane qui enveloppe le coeur), mais aussi l’arthrite.

Il stimule le foie et aide l’estomac

Ses bienfaits sur le plan digestif ont, eux aussi, été démontrés par de nombreuses études. Une des fonctions fondamentales du foie est de sécréter un liquide jaune, la bile, qui intervient dans la digestion et l’assimilation des graisses au niveau intestinal. Et bien, l’extrait de curcuma augmente la sécrétion d’acides biliaires de plus de 100 % ainsi que la solubilité des sels biliaires. En stimulant les fonctions hépatiques et en accélérant la contraction de la vésicule biliaire, permettant une meilleure évacuation de la bile dans l’intestin, il nous permet de mieux digérer. Le curcuma protégerait également l’estomac : des chercheurs thaïlandais ont observé une régression complète des ulcères duodénaux et gastriques chez 75 % des sujets à qui on avait donné 3 g de curcuma par jour, répartis en 5 prises durant 4 à 12 semaines. Ils ont émis l’hypothèse que cette propriété anti-ulcéreuse peut être due à l’activité antihistaminique et antibactérienne du curcuma, une bactérie étant souvent à l’origine des ulcères.

Il contribue à la résorption des tumeurs

La propriété la plus remarquable du curcuma est sans aucun doute son action anti-cancer. En France, Dr David Servan- Schreiber faisant partie de ceux qui ont le plus travaillé sur le sujet, met en évidence ses capacités à bloquer le développement des tumeurs. Certains travaux tendent même à prouver qu’il pourrait entraîner la régression de certaines masses tumorales ! Son mode d’action ? Il agit directement sur les enzymes et les gènes en inhibant la prolifération de nombreuses lignées cellulaires cancéreuses. D’après certains cancérologues et praticiens en médecine indienne, une cuillerée à café de curcuma par jour suffirait pour apporter une protection.

Anti-inflammatoire et antimicrobien naturel

Le curcuma a aussi des vertus aromatique ! L’huile essentielle qu’il contient, permet cette action particulière comparable à celle de la cortisone. En agissant contre l’inflammation, il prend soin de notre immunité et il a également un pouvoir anti-infectieux, la curcumine qu’il contient agissant directement sur les germes nocifs.

L’associer à d’autre aliments accentue ses vertus !

Si ses propriétés antioxydantes sont légion, son principal actif, la curcumine, est mal assimilé par l’organisme. Le curcuma traditionnellement utilisé en alimentation ne renferme que 2 à 3 % de curcumine. Faible pourcentage et faible absorption. Heureusement, la présence de pipérine (un des composés majeurs du poivre) augmente de 154 % l’absorption de la curcumine. Dans vos plats, pensez donc à associer systématiquement poivre et curcuma. Et prévoyez une pomme ou du pamplemousse en dessert : l’un des composants de ces végétaux, la quercétine, favorise également la bonne absorption de la curcumine.



Laisser un commentaire

Fermer le menu
Follow by Email
Facebook
Google+
Twitter
Pinterest